Mode opératoire d'une mesure de perméabilité à l'air

La mesure d'étanchéité à l'air des bâtiments doit être réalisée conformément à la norme ISO EN 9972 : « Détermination de la perméabilité à l'air des bâtiments » et son guide d'application FD P50-784 de Juillet 2016.

 

Conditionnement du bâtiment avant mesure de perméabilité à l'air (Méthode A)

Enveloppe du bâtiment :

  • Fermeture de toutes les ouvertures extérieures volontaires du bâtiment ou de la partie de bâtiment à soumettre à l'essai (fenêtres, portes, ...),
  • Ouverture des portes de communication (sauf celles des placards et des toilettes).

Système de chauffage, ventilation et conditionnement d'air :

  • Arrêts des systèmes de chauffage avec aspiration d'air intérieur,
  • Arrêts des systèmes de ventilation,
  • Obturation des bouches d'extraction / d'insufflation d'air des systèmes de ventilation & des entrées d'air.

Installations sanitaires :

  • Remplissage ou obturation des siphons

Dispositifs de mesure de pression :

  • Installation du dispositif de mesure de pression (porte soufflante & ventilateur) en remplacement de la porte d'entrée, d'une fenêtre, d'un orifice de ventilation... La différence de pression entre l'intérieur et l'extérieur est généralement mesurée au niveau de l'étage inférieur de l'enveloppe du bâtiment testé.

 

Mesure de perméabilité à l'air - Méthodes 1, 2 et 3

La Norme ISO EN 9972 « Détermination de la perméabilité à l'air des bâtiments » décrit deux types de méthodes d'essai :

 

La méthode 1 (bâtiment existant)
Cette méthode est utilisée pour un bâtiment existant en cours d'utilisation ou un bâtiment existant avant travaux.

 

La méthode 2 (en cours de chantier)
Le bâtiment est en fonctionnement anormal d'utilisation, cette méthode est utilisée pour les bâtiments en cours de chantier.

 

La méthode 3 (à la réception des travaux)
Le bâtiment est en fonctionnement normal d'utilisation, cette méthode est utilisée dans le cadre de la RT 2012.

 

Mesure de perméabilité à l'air - Etapes du mode opératoire

Conditions de température, de vent et pression barométrique :

 

Il est nécessaire de relever :

  • Les températures à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment pour corriger la mesure de débit d'air en fonction de la masse volumique de l'air,
  • La vitesse ou la force (échelle de Beaufort) du vent,
  • La pression barométrique du lieu de mesure.

Différence de pression à débit nul :

En début et fin d'essai, il est nécessaire de relever la différence de pression entre l'intérieur et l'extérieur du bâtiment.

 

Séquence de différences de pression :

L'essai est réalisé en procédant à des mesurages du débit d'air et de la différence de pression entre l'intérieur et l'extérieur du bâtiment sur une plage de différences de pression appliquées par paliers de 10 Pa maximum.